Casque anti-bruit : Sélection et guide d’achat 2020

Le casque anti-bruit est un moyen efficace et abordable de se protéger contre la plupart des nuisances sonores.

Il est principalement utilisé dans un environnement de travail bruyant (aéroport, usine, une activité dans le BTP…) ou pour bricoler et jardiner dans la vie de tous les jours.

C’est un accessoire vivement recommandé en cas d’exposition au bruit pendant une longue durée. Dans certaines, situations, il peut même se révéler obligatoire afin de protéger l’audition.

Nous avons réalisé une sélection de casques anti-bruit avec un excellent rapport qualité/prix afin de vous aider à trouver un modèle adapté à vos besoins. Vous n’avez donc pas besoin de parcourir des dizaines de sites différents pour trouver le bon.

Meilleur casque anti-bruit : nos modèles préférés

Plusieurs modèles ont retenu notre attention durant la réalisation de ce comparatif. Ils disposent tous des éléments suivants :

  • Une bonne qualité de fabrication.
  • Un prix adapté.
  • Une réduction de bruit efficace.
  • De très bons retours de la part des clients.

Le plus populaire : 3M Peltor Optime III

Proposé par la marque 3M Peltor spécialisée dans les accessoires de sécurité, le casque anti-bruit Optime III dispose de nombreux atouts, à commencer par sa qualité de fabrication et son tarif qui reste raisonnable.

Grâce à sa double coquille capable de diminuer la résonance, il dispose d’un taux d’atténuation du bruit jusqu’à 35dB pour les hautes fréquences.

Côté confort, c’est un casque anti-bruit agréable à porter. Tout d’abord parce qu’il reste léger avec son poids de 370 grammes environ. Ensuite, parce que ses coussinets sont en mousse douce et suffisamment larges pour entourer les oreilles, sans qu’il ne serre trop.

Les coquilles sont également suffisamment profondes afin de permettre à l’air de circuler et réduire l’humidité pour une meilleure hygiène. Il est également possible de remplacer les coussinets lorsque cela devient nécessaire.

Les arceaux mobiles au niveau des coquilles lui permettent de s’adapter efficacement à la plupart des morphologies.

Vous avez le choix parmi différents coloris, dont un vert néon spécialement prévu pour accroitre sa visibilité.


Le petit prix : MPow 035

Ce casque anti-bruit pas cher proposé par MPow permet d’assurer une protection efficace sans avoir à y consacrer un budget important. Il offre en effet une atténuation du bruit jusqu’à 34dB.

Les coquilles sont maintenues par des arceaux en acier mobiles. Cela permet un bon ajustement sur la tête aussi bien pour les adultes que pour les enfants. Il est confortable à porter, même plusieurs heures grâce à son poids de 322 grammes et ses mousses épaisses.

Il est livré avec une petite pochette et se révèle facile à ranger ou à transporter. De plus, il est pliable au niveau des arceaux qui maintiennent les coquilles.

C’est un modèle à la fois sobre et élégant grâce à son coloris noir. Il sait donc se faire discret quand on le porte. À noter qu’il existe aussi des variantes avec de légères touches colorées (bleu ou rouge) au niveau du contour des coquilles.


Le modèle avec modulation sonore : 3M PELTOR ProTac III

Ce casque anti-bruit Peltor ProTac III embarque un système de modulation sonore dont le but est de pouvoir entendre les bruits ambiants mais qui ne sont pas dangereux. Il peut s’agit d’une alarme, d’un véhicule qui approche ou tout simplement de paroles. Ces bruits sont reproduits en stéréo par le casque pour mieux les percevoir avec une limite de 82dB.

Par ailleurs, il est possible d’ajuster le niveau sonore ambiant reproduit dans le casque selon 5 niveaux. Cette fonctionnalité permet d’utiliser le casque dans divers environnements de travail ou loisir. L’amplificateur de son permet par exemple de discuter avec une personne tout en étant protégé des bruits dangereux. Ces derniers sont quant à eux atténués par le casque.

Ce modèle est également équipé d’une entrée stéréo en 3,5mm. Cela permet d’y brancher différents appareils comme une radio ou un lecteur MP3.

Il existe dans 2 versions : la normale qui offre la protection sonore la plus efficace (jusqu’à 32dB). Mais également une version slim avec des coquilles moins épaisses et qui dispose d’une protection moins importante (jusqu’à 26dB).


Le polyvalent : Tacklife HNRE1

C’est un modèle qui convient pour la plupart des utilisations et qui dispose d’un rapport qualité/prix intéressant. Il peut s’ajuster facilement à toutes les têtes grâce aux fixations mobiles des coquilles.

On retrouve sur l’arceau un rembourrage qui lui permet d’offrir un bon niveau de confort pendant plusieurs heures sans qu’il ne fasse mal sur le haut du crâne. Les coussinets sont épais et conçus dans une matière anti-transpirante.

Au niveau de la protection, il permet une réduction du bruit de 34dB selon les normes européennes.


Le modèle ECHTPower

Ce casque dispose de tous les éléments pour un usage amateur ou professionnel. Il offre en effet une réduction de bruit de 34dB.

L’accent a été mis sur le confort d’utilisation. Il dispose d’un rembourrage au niveau de l’arceau et des mousses épaisses et douces au niveau des coquilles. De plus, lorsque le casque est bien réglé, il n’y a pas de pression exercée sur les oreilles ce qui facilite le fait de le garder plusieurs heures.

À ce titre, les deux coquilles sont articulés par des tiges métalliques qui peuvent bouger. Cela permet de l’ajuster plus facilement sur la tête afin d’avoir une efficacité et un confort à toute épreuve.


Casques anti-bruit pour des usages spécifiques

Les casques anti-bruits présentés sur cette page conviennent à une utilisation classique. Il existe des modèles plus spécifiques et pour lesquels nous avons également réalisé des sélections et donné des conseils d’utilisation :

Comment choisir un casque anti-bruit adapté ?

Lorsque se pose la question d’acheter un casque anti-bruit, il est important de s’interroger sur les conditions dans lesquelles il sera utilisé afin de bien le choisir.

Selon le niveau sonore auquel l’utilisateur est exposé

Un casque anti-bruit pour bricoler

Il convient tout d’abord de déterminer le type et l’intensité du bruit auquel vous serez soumis en l’utilisant. Cela permettra d’orienter votre choix vers un modèle qui offre une atténuation plus ou moins importante. Si c’est pour utiliser une tondeuse ou un tronçonneuse, il sera nécessaire de se tourner vers un casque avec la plus forte atténuation possible (34dB en moyenne pour un casque passif).

En revanche, si vous souhaitez l’utiliser pour cacher le bruit d’un appareil électroménager en fonctionnement (lave-vaisselle par exemple), vous pourrez opter pour un modèle avec une atténuation moins importante. L’avantage, c’est qu’il sera aussi plus léger et confortable à porter.

L’intérêt est de ramener l’intensité sonore sous la barre des 80dB pour une journée de travail de 8 heures.

Selon la durée d’utilisation du casque

De plus, il est nécessaire de prévoir la durée durant laquelle vous allez le porter et la fréquence. Si votre utilisation se résume à quelques dizaines de minutes occasionnellement, vous pouvez opter pour un modèle avec un tarif peu élevé.

À l’inverse, si vous prévoyez de le porter plusieurs heures de suite et régulièrement, il est vivement conseillé de prendre un modèle sur lequel un effort particulier a été fait au niveau du confort. Un arceau rembourré avec de la mousse et des oreillettes épaisses dans une matière douce sont à privilégier pour ne pas sentir rapidement une lourdeur sur le dessus du crâne.

Casque anti-bruit et atténuation du niveau sonore : ce qu’il faut savoir

L’efficacité d’un casque anti-bruit se mesure avec le SNR (Single Number Rating). Il correspond à un indice global d’affaiblissement du son.

Lorsqu’un modèle annonce un SNR de 34dB, cela veut dire qu’il est capable de ramener l’intensité du son de 100dB à à 66dB.

C’est donc un critère essentiel à prendre en compte par rapport à l’environnement dans lequel vous souhaitez utiliser le casque.

Les différents types de casques disponibles

Plusieurs types existent et doivent être pris en compte pour choisir le modèle adapté.

Les casques passifs

Un casque contre le bruit passif

Ce sont les modèles les plus courants mais également les moins chers. Le fonctionnement est simple, chaque coquille possède une succession de couches de matériaux différents et qui favorisent la réduction du bruit. Il s’agit généralement de parois solides en ABS, de plusieurs mousses acoustiques et d’une bague d’étanchéité.

Les casques actifs

En plus des différentes couches que l’on peut retrouver pour offrir une protection classique contre le bruit, les casques actifs disposent d’une fonctionnalité appelée modulation sonore.

Ils sont équipés d’un microphone, un haut-parleur et un processeur. L’utilité de ces composants est de capter les sons, de les analyser et de les annuler.

Certains peuvent aussi amplifier des sons ambiants dits « utiles » pour qu’ils ressortent mieux au milieu des sons indésirables. Il peut s’agit de paroles ou d’alarmes, ce qui est très utile en milieu professionnel bruyant.

Même si cette technologie peut paraître impressionnante, ils ne sont pas récents. On retrouve en effet un premier brevet pour un modèle actif en 1986 (source Wikipédia).

Où trouver un casque anti-bruit ?

De nombreux magasins, généralistes ou spécialisés, proposent des casques contre le bruit : Darty, Boulanger, Décathlon, Leroy-Merlin…

Internet et ses sites de e-commerce propose également un large choix de modèles. Il est donc possible de se tourner vers Amazon, Fnac, Cdiscount ou encore ManoMano.

Informations utiles sur le bruit

À partir de quel niveau sonore le casque anti-bruit est-il obligatoire ?

Dans un environnement professionnel, il est obligatoire de porter un casque anti-bruit lorsque le niveau sonore dépasse les 85dB. Un employeur a également obligation de mettre à disposition des travailleurs des casques dès lors que le niveau de bruit dépasse les 80dB.

À partir de quel niveau le bruit devient-il douloureux ?

Il est considéré que le bruit provoque une douleur lorsqu’il dépasse le niveau sonore de 120dB.

Le niveau du bruit est-il limité dans une discothèque, une salle de concert ou un festival ?

Oui, cela concerne les lieux qui ont une capacité d’accueil de plus de 300 personnes. Le niveau sonore du bruit ne doit pas dépasser les 102dB (sur une période de référence de 15 minutes).

Se protéger du bruit en discothèque ou concert

Si le public présent concerne des enfants de moins de 7 ans, le niveau maximum est abaissé à 94dB.

Foire aux questions sur le casque anti-bruit (FAQ)

🔇 Dans quels cas utiliser un casque anti-bruit ?

Il est nécessaire de distinguer deux cas :

Concernant un usage personnel, la notion de bruit est davantage subjective. Le casque anti-bruit peut s’avérer nécessaire dans différentes situations : un étudiant qui souhaite travailler sans être dérangé, pour effectuer des tâches de jardinage ou de bricolage (tondre la pelouse, utiliser une tronçonneuse…), ou encore durant des loisirs (musique…).

Pour un usage professionnel : il s’agit par exemple des personnes qui travaillent en aéroport, dans le BTP, pour des entreprises de jardinage ou encore dans des usines avec un bruit constant et significatif.

Les exemples ne sont pas exhaustifs, mais dans ces environnements professionnels il est recommandé de porter un casque dès que l’exposition au bruit est prolongée, c’est à dire qu’elle peut durer plusieurs heures. Le port peut aussi être obligatoire si le niveau sonore dépasse 85dB.

🔇 Quel est le prix moyen ?

Les tarifs varient beaucoup selon la qualité du casque, la marque ou encore les fonctionnalités (avec amplification par exemple). Les premiers prix débutent à 10 euros et peuvent grimper jusqu’à 150 euros environ.

Dans notre sélection, nous avons souhaité présenter une large gamme de modèles et pour tous les budgets. N’hésitez pas à la consulter pour trouver le modèle qui vous convient.

🔇 Un casque anti-bruit peut-il isoler totalement (voix, bruits environnants…) ?

Généralement, un casque anti-bruit n’isole pas totalement. Il permet surtout d’atténuer le bruit jusqu’à 36dB pour les modèles les plus performants. On l’utilise surtout lorsqu’il s’agit d’un bruit fort et continu qui risquerait d’avoir un impact sur l’audition en cas d’exposition prolongée.

Certaines personnes l’utilisent aussi pour le confort afin de diminuer la perception de certains bruits jugés dérangeants : voitures, musique…

🔇 Comment l’utiliser ?

L’essentiel est de la positionner correctement. Il faut que les coquilles entourent complètement les oreilles de manière à les isoler. Sur la plupart des modèles, il est possible d’ajuster les coquilles grâce à des tiges en métal mobile et reliées à l’arceau principal.

Pour optimiser son efficacité, il est également nécessaire que les oreilles soient bien dégagées (cheveux, branches de lunettes…).

🔇 Est-il efficace pour dormir ?

S’il y a souvent du bruit la nuit qui vous empêche de dormir (voitures et klaxons, voisins…), un casque peut être d’une grande aide. Cependant, il faut savoir qu’il s’agit d’un objet qui reste « massif » et qui n’est pas toujours adapté à la façon de dormir de chacun : il impose en effet de dormir sur le dos et il y a un risque de ressentir une lourdeur au fil des heures.

Dans ce cas, il peut être préférable de se diriger vers un masque de sommeil bluetooth. Il permet d’écouter de la musique calme ou un fond sonore (pluie, moteur d’avion…) propice à l’endormissement et capable de couvrir les bruits extérieurs.

Cette sélection a été réalisée en prenant en compte de nombreux critères : notations et avis clients de chaque modèle sur les sites de e-commerce, analyse et lecture de tests publiés par des sites spécialisés, analyse des caractéristiques techniques et fonctionnalités de chaque produit afin de mettre en avant de ses avantages ou inconvénients.